TOUTES LES RECETTES

Comment Transformer les Feuilles Mortes en Engrais (Gratuit) Pour Vos Plantes. – Recette Plat

Annonce

Je vous montre aujourd’hui comment utiliser les feuilles mortes pour fabriquer un engrais gratuit.

Cet engrais 100% naturel, vous allez pouvoir l’utiliser au potager, mais aussi pour vos plantes d’intérieur.

Car vous savez comme moi que les engrais du commerce sont bourrés d’ingrédients chimiques.

Hors de question d’en mettre sur mes plantes, surtout celles que je mange…

Surtout quand on sait qu’on a tout ce qu’il faut gratuitement pour faire son propre engrais maison.

C’est une technique que m’a confiée un ami jardinier.

Je l’utilise depuis maintenant plusieurs années, et j’en suis ravie. Les résultats sont incroyables.

Voici donc la méthode pour transformer les feuilles qui tombent des arbres en engrais bio. Regardez :

Comment faire un engrais avec des feuilles mortes

1. Ramassez les feuilles qui tombent d’arbres avec un râteau.

2. Entassez-les dans un endroit humide et peu ensoleillé de votre jardin.

3. Laissez les feuilles se décomposer pendant au minimum 6 mois.

4. Retournez le tas une fois par mois environ pour accélérer la décomposition et l’aération.

5. Au bout de 8 à 12 mois, utilisez les débris de feuilles pour fertiliser vos plantations.

Résultat : un engrais naturel gratuit

Image: comment-economiser.fr

Et voilà ! Votre engrais bio à base de feuilles mortes est prêt 🙂

Facile, naturel et efficace, n’est-ce pas ?

Vous savez maintenant pourquoi il ne faut pas jeter les feuilles mortes.

Et comme si ça ne suffisait pas, il y a une autre bonne nouvelle. C’est que cet engrais est totalement gratuit !

Plus on attend, plus les feuilles se décomposent en petites particules faciles à répandre.

Il faut environ une petite année pour que le compost de feuilles soit utilisable.

Si vous avez la patience d’attendre 20 à 24 mois, la décomposition des feuilles est telle que vous obtenez un terreau de semis ultra riche.

Et quand on connaît le prix de ces terreaux en jardinerie…

De plus, les petites particules sont riches en nutriments et sont absorbées par la terre beaucoup plus facilement.

Pourquoi cet engrais maison marche bien ?

Image: comment-economiser.fr

Les feuilles mortes sont riches en nutriments, protéines, carbohydrates, carbone et lignine.

Toutes ces molécules sont très recherchées par les jardiniers, notamment ceux qui pratiquent la permaculture, pour fertiliser leurs cultures.

Mélanger du compost de feuilles ou en appliquer par-dessus la terre au pied des arbres est donc la méthode la plus simple, la plus naturelle et la plus économique pour enrichir vos cultures.

5 conseils pour faire un engrais maison efficace

Image: comment-economiser.fr

– Vérifiez que les feuilles ne sont pas malades (oïdium, mildiou, tavelure…) avant de les mettre à composter. Ces bactéries survivent dans le tas de compost et vont infecter vos futures cultures.

– Évitez les feuilles de noyer, de laurier ou de troène qui peuvent être toxiques.

– Sachez que les feuilles de platanes sont les plus longues à se décomposer.

– Pour accélérer la décomposition des feuilles, mon grand-père les passait dans la tondeuse pour les déchiqueter. Ainsi, on gagne 2 à 3 mois de décomposition.

– Vous pouvez mettre les feuilles dans un bac en bois ou en plastique pour favoriser leur décomposition.

Comment utiliser votre engrais de feuilles mortes ?

Il y a 2 méthodes pour bien utiliser les feuilles mortes comme engrais naturel.

De préférence entre octobre et mars, pendant la saison de repos des végétaux.

– La méthode du recouvrement. Recouvrez le pied de vos gros végétaux (arbres, buissons) d’une couche d’une dizaine de centimètres de feuilles mortes décomposées. Les feuilles relâchent leurs nutriments en continuant leur décomposition. En plus, ça protège les racines du froid en hiver.

– La méthode du semis. Au printemps, quand vous transplantez vos semis, mettez 2 poignées de feuilles décomposées dans les trous creusés. Puis, mettez votre plante, et refermez le trou.

C’est particulièrement efficace pour les jeunes plants de tomates, de fraisiers, d’aubergines. Mais aussi pour les fleurs comme les orchidées, les rosiers ou les citronniers.

Attention, ne fertilisez pas une plante qui sort juste du magasin. Pourquoi ? Car elle a déjà été fertilisée – parfois beaucoup – elle n’a donc pas besoin d’une overdose !

Leave a Comment