ASTUCES ET CONSEILS

Voici la température de chauffage idéale pour éviter la condensation des fenêtres

Annonce

Pourquoi la fenêtre présente de la condensation ?

C’est à cause du choc thermique. Sur une surface en contact avec le froid et le chaud en même temps, la condensation apparaît sur la surface la plus chaude.  Autrement dit, lorsque l’humidité de l’air entre en contact avec une surface froide, elle passe d’une forme gazeuse à une forme liquide avec le changement de température.

La chose la plus urgente, c’est : éponger. Le phénomène va se reproduire immanquablement. Si l’eau vient à s’écouler des fenêtres sur les murs, c’est la structure même du mur qui sera endommagée par l’eau. Elle n’est pas bonne pour les maçonneries.

Les fenêtres à double vitrage rendent de l’eau. En cause : Les éléments pour la fabriquer qui peuvent être de mauvaise qualité ou des joints qui ont lâché, laissant un peu d’air de l’extérieur entrer en contact avec le panneau à l’intérieur. Rapprochez-vous de l’installateur, demandez-lui de résoudre le problème ou entreprenez la remédiation vous-même.

Annonce

Quelle température idéale pour éviter la condensation ?

Autre point, il faut réguler la chaleur. En ce qui concerne le phénomène de la condensation, tout est dans l’écart de température. Vous réduirez le phénomène en diminuant la température intérieure. Passer de 23 degrés, aux 19 ou 18 degrés est l’idéal. En ces temps d’augmentation du coût de l’énergie, cela permettra de diminuer la condensation, substantiellement, et de réaliser de belles économies d’énergie

Avec l’isolation moderne, qui veut limiter la perte d’énergie, on a pensé aux huisseries, aux toits, aux murs, et pourtant la condensation nous a rattrapés. Nos logements sont calfeutrés, et parfois devenus humides… Elle s’attaque aussi aux murs. Il est conseillé de nettoyer la surface, avant de l’assécher. Ensuite, de peindre avec une peinture hydrofuge, elle écartera l’eau. Il est aussi recommandé de pousser moins le chauffage dans cette chambre, pour limiter le retour du phénomène. Durant la journée, il est conseillé de baisser la température à 15 ou 17 degrés au lieu d’éteindre le radiateur, explique Tony Adams, un expert en chaudière pour le journal The Express. Cela permet de garder une température agréable et de ne pas fluctuer entre le froid et le chaud d’une façon extrême.

Des précautions à prendre pour éviter la condensation ?

L’astuce est de coupler cette bonne isolation avec la ventilation.

La ventilation naturelle : On ouvre les fenêtres et on renouvelle chaque jour l’air du logement. Un quart d’heure, vingt minutes dans les chambres, dans la cuisine et la salle de bains. N’oubliez pas de fermer le thermostat du radiateur auparavant.

La ventilation mécanique : Ce sont des petits boîtiers, encastrés dans les murs. On les trouve dans les sanitaires et autres pièces où l’humidité est forte. Ils sont reliés à des bouches d’extraction, qui passent par toutes les pièces et finissent sur le toit. Ils aspirent la vapeur et l’évacuent.

Il est possible qu’ils soient défectueux. Un occupant précédent pourrait avoir décidé de supprimer ce luxe. La vapeur d’eau ne peut plus s’évacuer…

Le moteur de la ventilation mécanique demande lui aussi des vérifications et un entretien. On peut le changer soi-même sans trop de difficulté.

La ventilation assistée et ponctuelle Vous pouvez aussi assainir votre logement en utilisant de façon ponctuelle ou programmée un déshumidificateur d’air. Il condense la vapeur d’eau, il la capte et la récupère à l’état liquide. C’est une très bonne solution pour permettre aux personnes atteintes d’asthme, de passer un meilleur hiver.

Limitez la propagation d’air chargé en eau, l’hiver : Préférez la laverie automatique et le sèche-linge à l’étendage à l’intérieur de la maison. Pour la cuisine, il en est de même : prenez soin d’ouvrir la fenêtre, ou la hotte, lors des grands dégagements de vapeur en cuisine.

Décider de se débarrasser de la condensation demande beaucoup d’efforts certes, mais la santé de toute la famille s’améliorera.

Source: santeplusmag